Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /home/blueprinxi/www/goodmorningsuccess.fr/wp-content/plugins/leadpages/vendor/guzzlehttp/guzzle/src/Message/MessageFactory.php on line 197

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /home/blueprinxi/www/goodmorningsuccess.fr/wp-content/plugins/leadpages/vendor/guzzlehttp/guzzle/src/Message/MessageFactory.php on line 216

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /home/blueprinxi/www/goodmorningsuccess.fr/wp-content/plugins/leadpages/vendor/guzzlehttp/guzzle/src/Message/MessageFactory.php on line 254

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /home/blueprinxi/www/goodmorningsuccess.fr/wp-content/plugins/leadpages/vendor/guzzlehttp/guzzle/src/Message/MessageFactory.php on line 357

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /home/blueprinxi/www/goodmorningsuccess.fr/wp-content/plugins/leadpages/vendor/guzzlehttp/ringphp/src/Client/CurlFactory.php on line 363

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /home/blueprinxi/www/goodmorningsuccess.fr/wp-content/plugins/leadpages/vendor/guzzlehttp/ringphp/src/Client/CurlFactory.php on line 382

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /home/blueprinxi/www/goodmorningsuccess.fr/wp-content/plugins/jetpack/_inc/lib/class.media-summary.php on line 77

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /home/blueprinxi/www/goodmorningsuccess.fr/wp-content/plugins/jetpack/_inc/lib/class.media-summary.php on line 87
2016: vision vs résolutions

Excellente année à vous !

Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais il y a plein de sportifs ces temps-ci. Depuis le début de l’année j’aperçois tous les midis tout un tas de nouveaux joggeurs au bord des routes. Beaucoup plus qu’en décembre par exemple.

Au début je me suis dit : « c’est bizarre tous ces gens qui courent ! ». Et puis j’ai vite compris : mais bien sûr, c’est les nouvelles résolutions !

Ce qui est frappant, c’est que plus le temps passe, moins il y a de coureurs entre midi et deux.

Pourquoi ?

Parce que les bonnes résolutions ne servent à rien. A RIEN.

Ceci dit, le début d’année est généralement une période motivante. C’est comme une renaissance. Tout reste à faire. Nous avons 12 mois devant nous pour changer le monde !

Ce serait dommage de gâcher une telle dose de motivation et de bonne humeur !

Donc comment faire pour profiter de cette belle énergie et éviter de se faire balayer d’entrée de jeu par le quotidien, les obligations, les demandes incessantes et toutes les perturbations qui nous éloignent de ce qui compte vraiment ?

Comment faire pour garder un cap et se concentrer sur l’essentiel ?

Voici une approche beaucoup plus stratégique que les bonnes résolutions.

(Note : téléchargez le Guide Objectifs & Actions 2016 pour mettre en pratique cette approche stratégique.)

1/ Réfléchissez à ce que signifie pour vous « réussir »

La notion de réussite est très personnelle. Certains y associent la réussite financière ou le fait d’accomplir beaucoup de choses. D’autres y voient l’accomplissement de ce qu’ils sont, le bien-être et la qualité des relations qu’ils ont nouées.

Il y a du vrai dans les deux.

Dans son excellent livre « Success, your way » (malheureusement non traduit), G. Richard Shell explique qu’il y a toujours deux facettes à la réussite : la satisfaction externe et la satisfaction interne.

La satisfaction externe est liée au besoin de reconnaissance sociale (la façon dont nous sommes perçus par nos proches et la société). La satisfaction interne est liée au sentiment d’accomplissement personnel (à nos valeurs et à ce que nous aimons faire).

Ce qui différencie les individus, c’est la position du curseur entre ces deux facettes.

Où placez-vous le curseur entre satisfaction interne et satisfaction externe ?

Qu’est-ce qui est le plus important pour vous ? Où voulez-vous aller ? Quelle vie voulez-vous avoir ?

2/ Identifiez les rôles que vous voulez tenir en 2016

Nous tenons tous plusieurs rôles : nous sommes les enfants de nos parents, les parents de nos enfants (sans blague ?), un mari, une épouse, un entrepreneur, un maçon, un ingénieur, un boulanger, un médecin, un comptable, un peintre, un alpiniste, un cycliste, un footballeur, un créatif, un collectionneur, …

Un rôle n’est pas quelque chose d’artificiel ou un jeu de dupe.

Un rôle est une dimension de notre existence, de notre personnalité, une fenêtre par laquelle nous entrons en relation avec les autres.

Vous avez tenu des rôles en 2015. Quels rôles voulez-vous tenir en 2016 ?

Les mêmes rôles ? De nouveaux rôles ? Lesquels ? Quels rôles approfondir et lesquels voulez-vous abandonner ?

3/ Quelle est votre vision pour 2016 ?

Quelle est votre vision idéale pour chacun de vos rôles ?

Vous n’arriverez certainement pas à atteindre la perfection, mais demandez-vous ce que vous voulez modifier ou améliorer dans votre façon de tenir vos différents rôles.

Si vous voulez être un meilleur parent, qu’est-ce que vous avez besoin de changer ?

Si vous voulez être meilleur dans votre métier, qu’est-ce que vous voulez changer ?

Si vous voulez être un meilleur conjoint ou un meilleur ami, qu’est-ce que vous voulez améliorer ?

Considérez également les différentes facettes de votre vie : santé, bien-être, finances personnelles, familles, relations, développement personnel, etc.

Qu’est-ce que vous voulez changer ? Qu’est-ce que vous voulez obtenir ? A quoi voulez-vous contribuer ?

4/ Fixez-vous des objectifs

Une fois que vous avez une vision, fixez-vous des objectifs. Décidez ce que vous devez faire concrètement pour vous approcher au plus près de votre vision.

Nous touchons là ce qui distingue un objectif d’une résolution.

Une résolution est un vague souhait : faire plus de sport, passer plus de temps avec ma famille, perdre du poids, etc.

Un objectif est précis, chiffré, mesurable, réalisable et limité dans le temps

Exemples d’objectifs :

  • « courir 10 km sans m’arrêter en moins d’une heure le 10 septembre 2016 » ;
  • « présenter mon script de roman à un éditeur le 22 avril 2016 » ;
  • « avoir visité Mars le 15 octobre 2016 »

Considérez chacun de vos rôles et les différentes facettes de votre vie : quels objectifs pourraient vous aider à atteindre votre vision ?

Qu’est-ce que vous voulez avoir, faire, devenir ? Combien de temps par mois voulez-vous jouer avec vos enfants ? Combien voulez-vous gagner ?

Réfléchissez aussi à ce que vous voulez simplifier. Qu’est-ce que vous voulez simplifier ou éliminer ? Qui voulez-vous cesser de fréquenter ? De quelle habitude voulez-vous vous séparer ? Quelle activité voulez-vous arrêter ?

Prenez le temps d’y réfléchir. Ensuite notez vos objectifs sur une feuille et relisez-les régulièrement (j’utilise personnellement un carnet de type Moleskine).

Veillez à ce que vos objectifs soient cohérents entre eux, cohérents de votre vision et cohérents de votre définition de la réussite. Prenez le temps de vérifier que c’est bien quelque chose que vous voulez vraiment (vous, et pas quelqu’un d’autre).

5/ Faites un plan

Faire un plan consiste à déterminer comment vous allez atteindre vos objectifs : de quoi avez-vous besoin ? Qui peut vous aider ? Comment allez-vous mesurer vos progrès ?

Un objectif peut être impressionnant ou difficile à réaliser et il est souvent nécessaire de le décomposer en étapes intermédiaires plus simples.

Par exemple, si vous voulez perdre 8 kg… vous devez commencer par en perdre un. Quand voulez-vous avoir perdu ce kilo ? Qu’est-ce que vous allez mettre en œuvre pour y arriver ? Quelle habitude alimentaire devez-vous changer ? Quelle activité physique devez-vous adopter ? A quel rythme ?

Peut-être qu’il faudra insérer dans votre plan d’autres étapes intermédiaires !

Si vous voulez courir 10 km en moins d’une heure sans vous arrêter, il peut y avoir plusieurs stratégies. Soit courir vite un kilomètre, soit apprendre à courir 10 km et ensuite accélérer (et il doit y en avoir plein d’autres). Laquelle vous convient le mieux ? A quel moment voulez-vous être capable de courir 5 km en ½ heure ?

Quelques conseils

Vos objectifs doivent être matériellement réalisables et ne dépendre que de vous. Mais ne rabaissez pas vos ambitions. Des études ont montré qu’il est plus facile d’atteindre un objectif ambitieux. Tout simplement parce qu’un challenge est motivant.

Par exemple si vous vous fixez de perdre 800 grammes cette année, je suis à peu près sûr que vous n’allez pas faire une surcharge d’adrénaline rien qu’en pensant au résultat…

Idem si vous prévoyez d’augmenter vos ventes de 2 % pour devenir le 250ème régional sur votre marché. Ouh la, la, ça c’est motivant ! ;=)

Les anglo-saxons ont une expression imagée : il faut veiller à poser son échelle contre le bon mur. Autrement dit : ce n’est pas le tout de travailler pour progresser, encore faut-il s’assurer de progresser dans la bonne direction – une direction qui vous corresponde vraiment.

Et vous, qu’avez-vous prévu en 2016 ?

Laissez un message ci-dessous pour partager vos objectifs et les méthodes que vous utilisez pour vous motiver et garder le cap !

Guide Objectifs & Actions pour faire le bilan de 2015 et préparer une année 2016 exceptionnelle

Comment faire sérieusement le bilan des 12 derniers mois ?

Comment déterminer vos "zones d'attention" et vos priorités pour 2016 ?

Quelles habitudes vous permettront de soutenir votre action et augmenter vos chances de réussite ?

Comment définir des objectifs dans toutes les sphères de votre vie (qui ont vraiment du sens pour vous) ?

Comment faire pour affronter vos gros objectifs sans tomber dans la procrastination ?

+ BONUS : le planificateur pour suivre vos objectifs et planifier vos activités chaque semaine de l'année

Cliquez ici pour accéder à votre guide gratuit

Comments

comments