Envie de créer un blog ? Trouvez une idée valide et une audience en moins de 60 minutes

Envie de créer un blog ? Trouvez une idée valide et une audience en moins de 60 minutes

Lorsqu’on a en tête de créer un blog, on se pose généralement les questions suivantes : de quoi parler ? Est-ce que je suis vraiment légitime ? Est-ce que ça va intéresser les gens ? Est-ce que je saurai en parler suffisamment longtemps ? Est-ce que je vais pouvoir gagner un peu d’argent ?

Le but de cet article est de vous fournir une démarche pour trouver une idée de blog… et valider que c’est une bonne idée.

(Note : si vous connaissez déjà la démarche, vous pouvez sauter la première partie et aller directement aux outils.)

Vous vous trouvez forcément dans un des cas suivants

– Soit vous avez déjà une idée de blog (plus ou moins précise) et vous avez besoin de vérifier qu’elle est bonne (lire plus loin à propos de cette notion).

– Soit vous avez juste envie de créer un blog mais vous n’avez pas encore d’idée précise du sujet.

– Soit vous avez au contraire trop d’idées et vous ne savez pas laquelle choisir.

Dans tous les cas, trouver une bonne idée de blog revient à trouver :

1/ Un sujet précis qui vous passionne et que vous connaissez bien (idéalement) ;

2/ Une audience intéressée par ce sujet (et la façon dont vous allez le traiter) .

Le tout sans tomber dans le « piège de l’expert » (nous y reviendrons tout à l’heure).

BlogPassionsAudience

Trouvez un sujet dont vous pourrez parler longtemps et avec plaisir

Créer et développer un blog prend du temps. Donc si le sujet du blog ne vous intéresse pas, le temps risque de vous paraître long… 😉

Vous devez donc allier un de vos centres d’intérêt avec vos talents propres. Pour ça, vous pouvez vous poser les questions suivantes :

  • Qu’est-ce que vous aimez vraiment faire ?
  • A quoi passez-vous votre temps libre ?
  • Quels sont vos loisirs ?
  • Pour quoi vos proches ou vos collègues consultent souvent votre avis ?
  • Qu’est-ce que vous aimez transmettre ?

Prenez le temps d’y réfléchir, c’est peut-être ce qui vous permettra de choisir une idée qui a vraiment un sens pour vous.

Reste le problème de l’expertise. Parler d’un sujet sans rien y connaitre peut être compliqué.

La bonne nouvelle, c’est que lorsque nous sommes intéressés par un sujet nous développons naturellement une forme d’expertise (à force d’y passer du temps). Si vous pensez ne pas assez connaître le domaine, vous pouvez toujours apprendre en chemin ou vous entourer de personnes qui en savent plus que vous.

Dernière astuce pour vaincre le syndrome du manque de légitimité : l’expertise commence quand on en sait plus que la moyenne. Sur quel sujet en savez-vous plus que les autres ?

Vérifiez le potentiel de votre idée

Une fois que vous avez une idée, vous devez vérifier qu’elle a un réel potentiel.

Une idée de blog a un potentiel lorsqu’elle est susceptible de rencontrer un public suffisamment large.

En marketing, on parle de niche. Une niche est un domaine sur lequel des gens ont un besoin.

Valider une idée de blog, c’est comme valider une niche lorsqu’on veut créer un business. Cela signifie que vous devez vous assurez que votre audience existe et qu’elle est suffisamment large (à moins que vous ne vouliez créer un blog extrêmement confidentiel, ce qui est votre droit).

Vous avez le choix entre plusieurs approches :

Approche #1 : inspirez-vous de ce qui fonctionne déjà

Un blog qui « fonctionne » est un blog qui génère du trafic parce qu’il répond aux besoins d’une audience.

Il y a un avantage à vous inspirer de blogs qui fonctionnent déjà : ces blogs ont déjà validé pour vous l’existence d’une niche suffisamment large.

Il ne vous reste plus qu’à trouver votre propre ton ou spécialiser la thématique si vous le souhaitez (voir le point suivant sur la façon de spécialiser).

Comment faire pour trouver des sites qui fonctionnent ?

Recherchez sur Google les mots-clés qui correspondent le mieux au sujet que vous voulez traiter. Puis notez les blogs qui ressortent dans la première page de résultats.

Par exemple, si on recherche « huiles essentielles type:blog » un des premiers blogs qui ressort est lessentieldejulien.comSiteEssentielJulien

Sélectionnez ensuite vos blogs préférés : quels blogs aimeriez-vous avoir créés ? Comment ces blogs traitent-ils du sujet ? Quels sont vos favoris et pourquoi ? Est-ce le ton, le design, le point de vue, etc. ?

Une fois que vous avez sélectionné vos blogs préférés, vérifiez leur performance.

La première étape est d’éliminer de votre sélection les blogs trop jeunes (e. g. moins d’un an) car leur performance n’est pas représentative : un blog jeune a une audience limitée (ce qui est normal puisqu’il débute).

Pour déterminer l’âge d’un blog, essayez de trouver les premiers posts et regardez la date…

Dans notre exemple, le premier post du blog lessentieldejulien.com date d’avril 2011. C’est largement suffisamment pour que la performance soit représentative.

Vérifier la performance d’un blog c’est répondre aux questions suivantes :

  • Quels sont le trafic et la notoriété du site ?
  • Est-ce que le site vend des produits ?
  • Quel est le chiffre d’affaires ?

Pour ce qui est du trafic, vous pouvez utiliser un outil en ligne tel que SEMRush.com.

SEMRush-Home

 

SEMRush permet d’obtenir tout un tas d’informations sur le trafic, les mots-clés, etc. La bonne nouvelle c’est que la version gratuite vous permet d’obtenir un volume de données largement suffisant pour mener vos analyses !

Lorsqu’on recherche lessentieldejulien.com sur SEMRush, on obtient ça :

SEMRush-Resultats

 

Faites-bien attention à sélectionner le pays pour la zone de recherche. Ici, nous avons sélectionné la France car le site est en français. Mais il pourrait également être intéressant de vérifier l’audience en Belgique ou au Canada…

On voit que lessentieldejulien.com a un trafic organique de 18 000 visites en décembre 2015, ce qui est assez important pour ce type de site (le trafic organique correspond au trafic non payant amenées par les résultats des moteurs de recherche type Google, Bing, Yahoo, etc.).

Le site a également 1 100 rétro-liens (« backlinks). Cela signifie que 1 100 liens sur d’autres pages web pointent sur lessentieldejulien.com. Pas mal. C’est une bonne indication des niveaux de notoriété et de crédibilité du blog.

Vérifiez la performance commerciale

Le blog vend-il des produits ou services ? Si oui, c’est bon signe.

Regardez la page « A propos » ou les conditions générales de vente et trouvez le nom du créateur du blog et les informations légales (nom de la société exploitante, numéro SIRET, etc.). Ensuite utilisez ces données pour vérifier le chiffre d’affaires du blog sur societe.com (si le blog est français).

Attention : ces informations ne seront pas représentatives (voire non disponibles) si le blog est trop jeune.

Approche #2 : trouvez des niches qui fonctionnent

L’autre approche consiste à faire coïncider votre passion ou un de vos talents avec un domaine où il y a une réelle demande.

Il existe deux types de niche :

  • Les niches « éphémères », qui correspondent à des phénomènes de mode ;
  • Les niches « éternelles », qui correspondent à des besoins permanents (voir plus bas).

Conseil : visez plutôt une niche éternelle !

Parmi les niches éternelles, on trouve :

  • les relations : conseils amoureux, mariage, divorce, rencontre après séparation, sexe,  ;
  • gagner de l’argent : conseils en affaires, business, investissements, finances personnelles, etc. (pour les particuliers ou les professionnels) ;
  • rester en vie (au sens large) : santé, sport, bien-être, nutrition, fitness, herbes médicinales, médecines alternatives, perte de poids, etc. (tout ça appliqué aux humains… et aux animaux) ;
  • les loisirs onéreux : équitation, golf, plongée, aviation privée, etc.

Bien sûr tout ça est loin d’être exhaustif, mais vous voyez l’approche…

N’ayez surtout pas peur de la concurrence. Rappelez-vous : un domaine où il y a beaucoup de blogs est un domaine où il existe une audience.

Vous avez plusieurs options si vous voulez vous différencier

La première est votre personnalité et le ton que vous employez.

La deuxième option est de spécialiser la niche. Est-ce que vous pouvez vous adresser plus spécifiquement à une partie de la population : les femmes, les hommes, les enfants, les parents, les bas revenus, les hauts revenus, les célibataires, les jeunes, les personnes âgées, etc. ?

Spécialiser est une médaille à deux revers.

Plus vous spécialisez, plus vous réduisez votre audience potentielle. Mais en même temps, plus le sujet est simple à traiter (parce qu’il est plus précis) et plus votre audience sera engagée (en principe).

Vous pouvez spécialiser plusieurs fois. Par exemple si vous voulez lancer un blog sur les business en ligne :

  • créer un business en ligne
  • créer un premier business en ligne
  • créer un premier business en ligne quand on est salarié
  • créer un premier business en ligne quand on est salarié avec une famille

La troisième option est de croiser les niches (et là, vous pouvez vraiment vous amuser).

Par exemple, « divorce » et « perte de poids » pourrait donner : la perte de poids pour les hommes divorcés ! (… pour être à nouveau séduisants :P)

Validez que votre idée est vraiment bonne

Avec ce qui précède vous avez vérifié le potentiel de votre idée et éventuellement trouvé des sources d’inspiration.

Il est maintenant temps de passer aux choses sérieuses. Cette partie est surtout importante si vous voulez un jour générer des revenus avec votre blog. C’est la base si vous voulez commencer à mettre en place les 4 piliers pour générer des revenus en ligne.

La dernière étape consiste à valider trois paramètres :

  • est-ce que votre audience est suffisamment large ?
  • quels sujets très spécifiques intéressent votre audience ?
  • est-ce que vos futurs lecteurs sont prêts à dépenser de l’argent pour des produits ou services relatifs à la niche ?

Pour continuer avec notre exemple, imaginons que vous vouliez lancer un blog sur les huiles essentielles. Qu’est-ce qui intéresse précisément les gens ?SEMRush-OngletRecherche

Il peut y avoir plusieurs possibilités et autant d’idées de thèmes à aborder : fabriquer ses propres huiles, choisir la bonne huile pour la bonne utilisation, fabriquer des produits ménagers avec des huiles essentielles, se soigner avec des huiles essentielles, etc.

Pour choisir, vous pouvez à nouveau utiliser SEMRush. Faites une recherche sur les blogs que vous avez retenus comme source d’inpiration. Puis cliquez sur « Position » dans la rubrique « Recherche organique » (en haut à gauche).

SEMRush vous donne alors la liste des mots-clés sur lesquels se positionne le site. C’est l’ensemble des mots ou phrases pour lesquels le blog veut être trouvé dans les moteurs de recherches.

SEMRush-PositionParVolume

Par exemple, le blog lessentieldejulien.com est référencé dans Google sur les mots-clés suivants : huile de nigelle, ravintsara, beurre de karité, etc.

Vous pouvez trier suivant 3 critères : par position, par volume ou par Coût Par Clic (CPC).

Ce qui nous intéresse ici c’est le volume et le Coût Par Clic.

Le volume nous donne le volume de recherches du mot-clé dans les moteurs type Google. Par exemple « huile de nigelle » a été recherché en France 14 800 fois au cours des 12 derniers mois, ce qui est assez conséquent.

SEMRush-PositionParCpc

Le Coût par Clic nous indique quel prix les annonceurs publicitaires sont prêts à payer pour une pub relative au mot-clé.

Par exemple « eczéma et stress » est très concurrentiel avec 12,31 €. Cela signifie que beaucoup d’annonceurs sont prêts à payer pour ce mot-clé. On peut donc parier qu’il y a un fort retour sur investissement sur ce mot-clé. Autrement dit beaucoup de personnes sont prêtes à acheter des produits liés à l’eczéma et au stress.

Cette analyse vous permet donc d’avoir un aperçu des sujets qui préoccupent le plus votre audience, à quel point ces sujets les préoccupent (volume de recherche) et s’ils sont prêts à acheter (CPC).

Générez des idées avec Google Adwords

Vous pouvez également utiliser le Planificateur de Mots-Clés Google. C’est gratuit et vous pouvez vous y connecter avec vos identifiants Gmail si vous en avez.

AdWordsOutil_Home

 

Cet outil vous permet d’obtenir des idées de mots-clés avec les volumes mensuels de recherche associés. Cela vous permet donc de vous faire une idée assez précise des thèmes et sous-thèmes qui intéressent les gens.

AdWordsOutil_Recherche

Par exemple si on entre « huiles essentielles » on obtient une liste de suggestions. Chaque suggestion correspond à une famille possible de mots-clés.

AdWordsOutil_Resultats

Si on choisit le groupe « Huiles de », l’outil nous fournit tout un tas de mots correspondant à des recherches faites mensuellement sur Google. Vous pouvez ensuite trier par volume.

AdWordsOutil_Groupes

On voit par exemple que « Huile essentielle de gaulthérie » fait l’objet de 1600 recherches par mois (ne me demandez pas, je n’ai aucune idée de ce qu’est l’huile de gaulthérie).

Y a-t-il des pubs ?

Vous pouvez ensuite compléter votre analyse en recherchant vous-même ces mots-clés sur Google.

La question est : ces mots-clés génèrent-il de la pub ?

Pourquoi se poser cette question ?

Comme tout à l’heure avec le Coût Par Clic, si des annonceurs sont prêts à acheter de la pub sur un sujet, c’est qu’ils arrivent à rentrer dans leurs frais en vendant des produits. Donc il y a une demande réelle et un potentiel commercial.

La page de résultat de Google contient-elle de la pub ?

Il y a deux types de publicité : les annonces et les liens sponsorisés.

Les annonces sont des encarts placés sur la droite de la page et liens sponsorisés apparaissent en haut des résultats de recherche (ils sont clairement identifiés comme tels).

PubsGoogle

Y a-t-il des magazines ?

L’existence de magazines sur le domaine que vous voulez traiter indique là encore qu’il y a une audience et un potentiel commercial.

Faites une recherche de mots-clés sur un site tel que journaux.fr.

Journaux

Dans notre exemple, une recherche des mots « huiles essentielles » fait apparaître quatre magazines, ce qui est honnête.

Si vous voulez aller plus loin, vous pouvez aussi acheter un de ces magazines et regarder si des annonceurs y placent de la pub (même démarche que précédemment).

Evitez le piège de l’expert

Le piège de l’expert, c’est de diffuser en bloc un paquet de connaissances sans se soucier de la façon dont ces connaissances seront reçues ni si elles seront utiles à quelqu’un.

Vous devez donc veillez à canaliser votre savoir vers ce qui apporte le plus de valeur à votre audience.

Posez-vous sans cesse la question : qu’est-ce qui intéresse mon audience ? Quel problème cherche-t-elle à résoudre ?

Ensuite essayez de déterminer, parmi toutes les connaissances que vous avez, lesquelles pourraient être utiles et comment les organiser.

L’analyse que vous venez de faire devrait vous y aider.

Si vous avez une idée qui vous passionne sur une niche « éternelle » et une audience intéressée, engagée et prête à acheter… vous avez toutes les clés en main pour appliquer la formule Revenus = T x C x P x F !

 

Et vous, avez-vous des tactiques particulières pour trouver et valider une idée de blog ?

Si vous avez aimé cet article mettez un Like et diffusez-le sur les réseaux sociaux. N’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous pour partager vos retours d’expérience !

 

Guide Objectifs & Actions pour faire le bilan de 2015 et préparer une année 2016 exceptionnelle

Comment faire sérieusement le bilan des 12 derniers mois ?

Comment déterminer vos "zones d'attention" et vos priorités pour 2016 ?

Quelles habitudes vous permettront de soutenir votre action et augmenter vos chances de réussite ?

Comment définir des objectifs dans toutes les sphères de votre vie (qui ont vraiment du sens pour vous) ?

Comment faire pour affronter vos gros objectifs sans tomber dans la procrastination ?

+ BONUS : le planificateur pour suivre vos objectifs et planifier vos activités chaque semaine de l'année

Cliquez ici pour accéder à votre guide gratuit

 

Comments

comments