3 systèmes pour lancer votre activité en ligne

3 systèmes pour lancer votre activité en ligne

By 11 décembre 2016Blog

Lisez ce qui suit, ça va vous intéresser.

Je ne sais pas pour vous, mais je suis un fan de séries (américaines, pas françaises ;P).

Avec ma femme nous regardons en ce moment Breaking Bad.

OK, je sais… ce n’est pas la plus récente. Mais c’est quand même excellent.

Vous l’avez vu ?

C’est l’histoire d’un prof de chimie atteint d’un cancer qui fait tout ce qu’il peut pour payer son traitement et laisser suffisamment à sa famille après sa mort.

Il doit trouver plusieurs centaines de milliers de dollars et ne veut pas emprunter à ses amis ou à la banque.

Comment est-ce qu’il s’y prend ?

C’est simple.

Il se lance dans la fabrication de méthamphétamine (c’est une drogue).

Il sait faire, il est chimiste.

Evidemment c’est illégal. Evidemment sa famille ne sait rien. Evidemment les choses ne se passent pas comme prévues. C’est ce qui fait tout l’intérêt de la série.

Pourquoi je vous parle de ça ?

Ce qui est intéressant, c’est la façon dont ce type arrive à faire levier sur des compétences qu’il a déjà pour acheter sa liberté.

Il aménage un labo dans un camping-car et hop !

Il fait sa tambouille d’où il veut, quand il veut (là je parle des saisons 1 et 2… dans la saison 3 ça se passe différemment – mais je ne veux pas vous spoiler).

Bon… j’aurais pu prendre un autre exemple. Il fabrique de la drogue et ça, c’est pas bien. Mais c’est juste le contexte de la série.

Du coup j’ai envie de vous poser une question : c’est quoi votre camping-car à vous ?

(Je ne pensais pas vous poser une telle question un jour).

Autrement dit :

Qu’est-ce qui vous permettrait de faire levier sur les compétences que vous avez déjà ?

Réponse : Internet.

Je sais, je n’arrête pas de le répéter.

Il n’y a jamais eu autant d’opportunités aujourd’hui pour créer une activité (une entreprise ou en freelance).

Il n’a jamais été aussi simple de se lancer.

Il n’a jamais été aussi simple d’utiliser ce que vous savez déjà pour créer un produit ou un service, trouver des clients et générer des revenus en ligne.

Quand je dis « simple », ça ne veut pas dire facile. Vous devez être prêt à travailler très dur. Mais c’est beaucoup plus pratique et rapide qu’avant.

Et vous n’avez pas besoin de vous y connaitre en informatique ni savoir coder. Ni d’embaucher un designer ou un développeur web ou une agence marketing.

Il y a forcément sur Terre des personnes qui ont besoin de VOS compétences.

Avec la bonne méthode vous pouvez très rapidement trouver ces personnes et les aider à résoudre leurs problèmes.

(C’est pour ça que les gens paient.)


Mais il y a une différence majeure avec Breaking Bad (outre le fait que je ne vous encourage surtout pas à fabriquer ou vendre de la drogue, que les choses soient claires).

Dans Breaking Bad le héros passe du temps à fabriquer sa méthamphétamine. S’il ne produit pas, il ne gagne rien.

Une activité en ligne a un gros avantage.

Vous pouvez automatiser

AU-TO-MA-TI-SER.

Beaucoup de gens font du commerce en ligne sans rien automatiser du tout.

C’est surtout vrai chez de nombreux freelances qui ont un site web pour promouvoir leurs services et… c’est tout.

Mais ce n’est pas parce qu’ils le font que vous devez le faire.

Je vais illustrer mon propos…

Voilà un mail que Paypal m’a envoyé cette année :

Cette vente s’est faite automatiquement. Je n’ai pas eu à intervenir.

 

Ce n’est pas moi qui m’occupe des ventes. C’est le système que j’ai mis en place.

Dans mon exemple il ne s’agit que d’un produit à 19 €.

Mais le principe serait rigoureusement le même pour un produit à 100, 500 ou même 1 000 €.

Vous créez le produit et le système une fois et la machine tourne toute seule 24h/24, 7j/7. Pour toujours.

J’ai reçu plein d’autres mails identiques. Par exemple celui  du 5 juillet :

Puis le 6 juillet :

 

Imaginez si vous pouviez utiliser vos compétences pour créer un produit à 50 € et que vous fassiez 10 ventes par mois (c’est une vente tous les 3 jours)…

Qu’est-ce que ça donnerait ?

50 € x 10 ventes/mois x 12 mois = 6 000 €/an

C’est un bon début.

Une fois que vous avez commercialisé le premier produit… vous en créez un deuxième.

En prenant les mêmes hypothèses (50 € et 10 ventes par mois), vous doublez vos revenus : 12 000 €/an.

Si vous continuez avec un troisième produit à 100 €, ça fait 24 000 €/an.

Maintenant imaginons que vous passiez à 20 ventes par mois (soit toujours moins d’une vente par jour).

Ça vous mène à 48 000 €/an qui « tombent » automatiquement comme une rente.

Mais ce n’est pas juste une question de chiffres. C’est aussi une question d’état d’esprit.

Toute à l’heure je vous parlais de Breaking Bad. Je vais vous donner un autre exemple.

J’ai habité plusieurs années à Bordeaux (très belle ville). Une des pizzérias les plus connues de Bordeaux s’appelle « Chez Peppone ».

Voilà ce qui est frappant avec « Chez Peppone » :

  • Ils ne prennent pas de réservation
  • Une pancarte annonce dès l’entrée qu’ils ne feront jamais de pizzas spéciales pour les enfants ni de pizzas avec de l’ananas
  • Vous ne pouvez pas demander à retirer un ingrédient (si vous n’êtes pas content, vous n’avez qu’à aller dans une autre pizzéria)
  • Il y a toujours 10 mètres de queue pour entrer

C’est génial !

« Chez Peppone » impose sa façon de fonctionner et ça marche.

Ils pourraient se plier aux demandes des clients qui veulent une pizza sans poivrons ou sans pepperoni. Mais non.

Est-ce qu’ils perdent des clients ?

Sans doute que oui. Mais uniquement les clients dont ils ne veulent pas.

Cela ne les empêche pas d’avoir en permanence une file de plusieurs mètres sur le trottoir. Ils savent qu’ils font d’excellentes pizzas avec d’excellents produits. Ils peuvent se permettre d’être exigeants avec leurs clients.

Au-delà des chiffres, de quelle manière pourriez-vous appliquer ce principe dans votre propre activité ?

A quoi ressemblerait votre vie si vous pouviez gérer votre business exactement comme vous le voulez ? Quel serait l’impact sur votre confort, vos revenus, votre style de vie ?

Avec Internet vous pouvez faire ça :

  • Vous pouvez travailler seul ou avec une équipe répartie n’importe où sur la Planète
  • Vous pouvez travailler chez vous ou dans votre maison de vacance ou au café du coin
  • Vous pouvez choisir quand vous travaillez
  • Vous pouvez choisir vos clients et imposer votre façon de voir les choses (comme « Chez Peppone »). Par exemple, avec GoodMorningSuccess, je ne veux que des clients qui sont prêts à bosser dur et à investir en eux-mêmes

Comment est-ce que vous pouvez bâtir une activité qui vous permette d’imposer votre propre norme, choisir qui vous voulez aider et générer des revenus de manière continue (même pendant vos vacances) ?

Comment faire pour dissocier temps et vos revenus ?

Alors ?

Réponse : en créant un SYSTEME.

Vous entendrez souvent l’adage « l’argent est dans la liste ».

C’est quoi cette liste ? C’est la liste des personnes qui s’inscrivent sur votre site.

Mais contrairement à ce qu’affirment les autres, voici mon adage :

L’argent est dans votre système

C’est quoi, un « système » ?

C’est l’ensemble des tâches automatisées, mesurables, déterministes et réplicables que vous mettez en place pour réaliser les activités-clés de votre business : promouvoir, vendre, etc.

C’est ce qui vous permet de mesurer précisément l’impact de vos actions, optimiser votre activité et générer automatiquement des revenus.

Vous pouvez très bien vous focaliser sur le design de votre site, les couleurs de votre logo, la tête de vos formulaires d’inscription ou poster 3 fois par jour des citations inspirantes sur Facebook…

Mais ce n’est pas ce genre de tactique qui vous fera décoller.

Ce dont vous avez le plus besoin, c’est mettre en place un système.

Quand vous avez un système efficace, il s’occupe de votre activité à votre place jour et nuit.

En fait vous n’avez pas besoin d’un système… mais de 3.

(Appelez-ça comme vous voulez : des sous-systèmes, des rouages… En tout cas vous avez besoin de 3 « briques » pour faire tourner votre business.)

 

Les 3 systèmes d’un business en ligne

 

Voilà les 3 systèmes dont vous avez besoin :

  1. Un système pour promouvoir votre contenu et vos offres
  2. Un système pour permettre à vos visiteurs de s’inscrire sur votre site
  3. Un système pour vendre

Système #1 : promouvoir votre contenu et vos offres

Dites-vous bien une chose : la plupart des gens ne vous connaissent pas, se fichent de ce que vous faites, n’ont aucune raison de vous faire confiance et n’ont pas besoin de vos services.

Attendez, ne partez pas.

Il y a deux façons d’envisager votre business.

La première c’est de dire : « Je veux vendre le produit X. Il y a un marché potentiel de 10 milliards d’euros par an. En prenant des hypothèses conservatrices, j’estime que je peux avoir 0,01 % de ce marché. Ce qui fait 10 millions d’euros par an. Youpi ! »

C’est malheureusement ce que font beaucoup d’entrepreneurs (et même beaucoup de grosses boîtes – je le sais, je l’ai vu…)

Sauf que ça ne fonctionne jamais comme ça.

Si vous voulez créer ou développer une entreprise, c’est que vous voulez résoudre un problème et vous pensez que vous avez une meilleure solution que les autres.

Le truc, c’est que tous vos clients potentiels ne sont pas égaux :

  • Certains savent qu’ils ont le problème que vous voulez résoudre (mais ne savent pas forcément que vous avez la solution)
  • Certains ont le problème sans le savoir
  • Certains pensent ne pas l’avoir (alors qu’en fait… ils l’ont)
  • Certains savent qu’ils n’ont pas le problème

En fait seuls 3 % des gens savent qu’ils ont le problème et recherchent activement une solution.

C’est ce qui a été constaté par différentes études.

L’autre façon d’envisager votre business, c’est donc de parler différemment à ces différentes catégories de clients potentiels.

Rien de sert de convaincre les gens qui n’ont pas le problème. Ils ne sont tout simplement pas dans votre cible.

Rien ne sert de lutter contre la nature humaine. Ne forcez pas les ventes. Si les gens ne sont pas prêts à acheter aujourd’hui, aidez-les simplement à avancer dans leur réflexion.

Et rien de sert non plus de vendre votre produit à des gens qui ont besoin d’une autre solution (vous ne les aiderez pas, ils regretteront d’avoir acheté chez vous et ne pourront jamais devenir des ambassadeurs de votre marque).

Vous devez promouvoir votre contenu et vos offres de manière différenciée :

  • Aidez les gens à prendre conscience qu’ils ont le problème (si c’est le cas) et que vous avez la solution
  • Aidez les gens à évaluer sans risque et sans engagement votre solution
  • Aidez les gens à acheter votre solution si elle est faite pour eux

Maintenant réfléchissez un peu…

Quelle est la première étape pour faire ça ?

Vous avez trouvé ?

Bingo.

La toute première étape c’est de vous assurer que le problème que vous voulez résoudre existe réellement, que suffisamment de personnes ont ce problème… et qu’elles sont prêtes à payer pour le résoudre.

Si votre produit est une technique pour mieux étaler la crème solaire il est probable que vous ne gagnerez jamais un centime.

OK, c’est pénible quand la crème ne s’étale pas bien et laisse de grosses plaques blanches. Mais est-ce que les gens sont prêts à payer pour éviter ce genre de petit désagrément ?

Je caricature volontairement, mais vous voyez l’idée…

Prenons un autre exemple.

Est-ce que vous pensez que les grosses entreprises de plus de 10 000 salariés auraient besoin d’aide pour utiliser les réseaux sociaux pour embaucher ?

Oui, probablement.

Est-ce qu’elles ont les moyens de le faire ?

Oui.

Est-ce qu’elles seraient prêtes à faire appel à vous ?

Sans doute que non. Elles font généralement appel à des cabinets de conseils spécialisés.

La toute première étape est donc  de cibler un marché, vous assurer qu’il y a bien une demande et que vos clients potentiels sont prêts à payer.

Une fois que vous avez fait ça, vous savez que les gens seront intéressés par votre produit. C’est gagnant-gagnant.

Système #2 : permettre à vos visiteurs de s’inscrire sur votre site

Il y a plusieurs raisons qui justifient l’existence de ce système.

La plus évidente : une fois que vous avez une liste d’inscrits, vous pouvez leur proposer vos offres ou des offres de partenaires.

Mais ce n’est pas la raison la plus importante.

La raison la plus importante est la RELATION.

Si vous faites promotion sur promotion dès que quelqu’un s’inscrit sur votre site c’est que vous n’avez rien compris.

L’important est de viser le long terme. Et ça se fait en nouant une relation avec les personnes qui s’inscrivent.

Que fait votre site ? Est-ce que votre nouvel inscrit est bien au bon endroit ? En quoi pouvez-vous l’aider ? Quelles sont vos valeurs et vos convictions ?

De quelle manière est-ce que vous pouvez aider vos nouveaux inscrits dès leur arrivée (gratuitement) ?

Vous ne l’avez peut-être pas remarqué, mais j’offre beaucoup de contenu gratuit sur GoodMorningSuccess. Et vous ne pouvez rien acheter directement sur le site. Vous devez d’abord vous inscrire. Même pour un produit payant comme 20 Jours pour changer il y a une page d’inscription.

C’est un choix délibéré.

D’abord les gens qui s’inscrivent démontrent qu’ils sont motivés pour agir maintenant.

Cela ne signifie pas que les autres manquent de motivation. C’est juste qu’ils ont encore besoin de temps pour réfléchir. Il faut respecter ça.

Si vous vous inscrivez sur GoodMorningSuccess je ne vais pas chercher à vous vendre quelque chose (en tout cas pas tout de suite).

Je vais d’abord vous montrer en quoi GoodMorningSuccess peut vous aider.

Vous aurez immédiatement accès à une boîte à outils avec tout un tas de ressources gratuites sur l’entrepreneuriat, la productivité, la gestion du temps, etc.

Ensuite vous recevrez une séquence de coaching express sur 6 jours pour vous aider à trouver une idée de business, valider son potentiel commercial et lever vos barrières psychologiques.

Bref, je donne beaucoup de contenu gratuit avant de proposer la moindre vente.

Tout ceci permet de faire plusieurs choses :

1/ Les nouveaux inscrits peuvent évaluer sans risque ce que je propose

2/ S’ils s’aperçoivent que ça ne répond pas à leur besoin, ils peuvent se désinscrire. C’est un gain de temps pour tout le monde

3/ Ils peuvent obtenir des résultats rien qu’en utilisant les ressources gratuites. Ils sont contents, m’envoient des mails positifs, je suis content

Système #3 : vendre

Après avoir fourni du contenu gratuit vous pouvez envisager de vendre. Les gens qui n’étaient pas au bon endroit se sont désinscrits. Ceux qui restent sont donc vraisemblablement intéressés…

Un processus de vente automatisé est un enchaînement de pages web et de mails exécuté par un logiciel en ligne appelé un « autorépondeur ». Dans les cas les plus sophistiqués, le déroulement de la séquence dépend du comportement de la personne inscrite (est-ce qu’elle ouvre un mail, clique sur un lien, etc.).

A quoi ça ressemble concrètement ?

Voici une de mes séquences :

Mais la vôtre n’a pas besoin d’être aussi compliquée pour commencer.

Vous pouvez simplement faire ça :

1/ Vos visiteurs s’inscrivent

2/ Ils reçoivent vos mails de contenu et ensuite des mails pour promouvoir une de vos offres

3/ Ils sont redirigés vers une page de vente

4/ Ils achètent (page de paiement)

Une fois que vous avez un premier système en place, vous pouvez le complexifier. Mais mieux vaut commencer avec quelque chose de simple.

Si vous vous demandez comment faire techniquement, comment écrire une page de vente ou rédiger une séquence de mails je pourrai vous montrer.

 

Vous n’avez pas besoin d’avoir quelque chose à vendre

 

Cela peut paraître contre-intuitif, mais vous n’avez pas besoin d’avoir un produit pour vous lancer.

Il est même conseillé de NE PAS commencer par créer un produit.

Pourquoi ?

Parce que ce qui compte c’est de créer d’abord une relation.

Identifiez un problème à résoudre. Vérifiez qu’il y a un marché suffisamment large. Puis entrez en contact avec votre audience en fournissant du contenu de qualité et construisez une relation.

Au début vous n’avez besoin que d’un formulaire d’inscription et d’une séquence de mails minimale.

Une fois que vous avez des inscrits, il vous suffit d’échanger avec eux pour savoir ce qui les intéresse vraiment, quels problèmes ils ont, de quelles solutions ils auraient besoin, etc.

C’est à ce moment-là que vous pourrez revoir vos hypothèses.

Est-ce que vous fournissez le bon contenu ? Est-ce que vous vous attaquez au bon problème ? Est-ce que vous proposez la bonne solution ?

Est-ce que vous avez les compétences (et le désir) de fournir la solution attendues ?

Si vous ne faites pas ça, vous risquez de passer 6 mois à créer un produit dont personne ne veut…

Vous voyez qu’avec cette démarche la création du produit et l’automatisation du processus de vente viennent bien plus tard !

Le fait d’échanger avec vos inscrits vous permet de créer EXACTEMENT le bon produit, c’est-à-dire un produit qui se vendra beaucoup plus facilement.

Et votre séquence de vente en est aussi simplifiée. Pour votre premier produit, vous pouvez vous contenter de 3 à 5 mails.

 

Créer un business en ligne est une des plus grosses opportunités qui n’ait jamais existé

 

Une fois que vous comprenez comment les choses fonctionnent, vous prenez conscience d’une chose…

Vous n’avez pas besoin d’attendre que quelqu’un vous donne l’autorisation.

Vous n’avez pas besoin de passer des entretiens d’embauche.

Vous n’avez pas besoin de passer un nouveau diplôme.

Vous n’avez pas besoin de vous y connaitre en technique.

Vous n’avez pas besoin de compter sur la chance et d’espérer que les choses s’améliorent.

Vous pouvez décider par vous-mêmes et commencer avec les compétences que vous avez déjà.

Internet permet d’atteindre des millions de personnes. Vous pouvez créer VOTRE audience un utilisant VOTRE personnalité.

Vous n’avez pas besoin de vendre comme un requin parce que votre système vous permet de filtrer automatiquement les bonnes personnes (celles qui aiment ce que vous faites et sont motivées pour continuer avec vous).

Et vous pouvez commencer en ayant un job salarié.

Si vous pensez qu’il peut aider quelqu’un de votre entourage, partagez sur les réseaux !

Inscrivez-vous ci-dessous pour savoir comment trouver des idées, sélectionner les plus prometteuses et cibler précisément votre marché :

Lancez votre propre entreprise en ligne sans risque, même si vous avez un job à temps plein

  • La stratégie pour trouver une idée de business qui générera vraiment des ventes (en utilisant la matrice de la demande)

  • Comment vous assurer que vous serez capable d'exploiter votre idée pendant au moins 2 ans

  • La démarche pour savoir à quel besoin vous pouvez répondre et qui a ce besoin

  • Les 15 questions pour définir le portrait-type de votre client idéal et savoir où aller le chercher

  • Comment gagner du temps en utilisant vos compétences actuelles pour créer des solutions pour vos futurs clients

  • Les 5 types de produits que vous pourrez créer et vendre sans risque dans les prochains mois

Les 6 étapes pour trouver votre première idée de business

privacy Pas de spam. Vos données sont sécurisées et ne seront pas partagées.

 

 

arrow

 

Comments

comments